Accueil Non classé Chai avec vue ! La Winerie Parisienne s’installe au premier étage de la Tour Eiffel

Chai avec vue ! La Winerie Parisienne s’installe au premier étage de la Tour Eiffel

0
0
52
Chai avec vue ! La Winerie Parisienne s’installe au premier étage de la Tour Eiffel
 
Par  Julien Chassagne

Faire du vin à 57 mètres de haut, c’est déjà insolite. Mais installer un chai au cœur de l’un des monuments les plus célèbres du monde, c’est encore plus fou ! Pourtant, la Winerie Parisienne n’a pas eu peur de relever le défi.

Les vendeurs de souvenirs ne se doutent certainement pas de ce qui se trame au-dessus de leurs têtes. Au premier étage de la Tour Eiffel, des vignerons préparent le premier millésime à près de 60 mètres de haut ! La Winerie Parisienne et la SETE (Société d’Exploitation de la Tour Eiffel) se sont associées pour créer le premier chai fonctionnel au cœur de la Dame de Fer.

Il s’agit d’un double événement. En effet, outre l’expérience inédite de presser du raisin, le mettre en cuve, puis en barrique dans un lieu aussi étonnant, c’est également la première fois que la Winerie Parisienne réalise des vendanges sur son propre vignoble.

La petite entreprise, fondée en 2015, a racheté un domaine de 27 hectares à Davron, dans les Yvelines. Elle y a déjà planté 10 hectares de vigne, bientôt 13 de plus, et a récolté les fruits de ses trois premiers hectares plantés en 2016. Julien Brustis, l’un des co-fondateurs, est d’ailleurs très impatient de « voir se révéler le terroir d’Île de France ». Un terroir qui n’avait pas vu de vignoble professionnel depuis un près d’un demi-siècle.

Des cuves sur-mesure

Jusque-ici, la Winerie Parisienne se contentait d’assembler les « meilleurs terroirs français » dans son chai francilien. En réalisant son propre millésime bio, elle franchit donc un cap important de son histoire. Et sur la Tour Eiffel, rien que ça !

Mais pour y arriver, il a fallu s’adapter aux conditions imposées par un lieu qui n’a pas grand-chose à voir avec un château bordelais. Les partenaires de la Winerie, Lasi pour les cuves, Demptos et H&A Location pour les barriques et fûts et Gerfran pour les bouteilles, ont ainsi créé plusieurs éléments sur-mesure.

Les cuves ont ainsi été conçues spécialement pour entrer dans les célèbres ascenseurs de la Tour. Un mal pour un bien, car, selon Julien Brustis, cette forme spéciale « permet une fermentation douce et lente, qui préserve le fruit ».

Une première cuvée « Tour Eiffel » au printemps

Le chai sera démonté en avril prochain, et, peu de temps après, les jeunes vignerons proposeront quelque 2000 bouteilles de cette cuvée exceptionnelle. D’ici-là, plusieurs événements seront organisés en rapport avec la conception du vin, et Bettane+Desseauve organisera des dégustations.

En effet, la Winerie voisine avec La Bulle Parisienne, le lieu éphémère imaginé par la SETE pour remplacer le restaurant du premier étage, en travaux jusqu’au printemps prochain. Idéal pour s’offrir un verre et un morceau de fromage, avec une vue à 360° sur la capitale. Et pour les Parisiens de se réapproprier une Tour qu’ils aperçoivent tous les jours, mais dans laquelle ils ne grimpent que très rarement…

———————————————————————
Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par ludovin
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Attention à la contamination des vins par l’érigéron

Mercredi 05 août 2020 par Claire Furet-Gavallet.  https://www.vitisphere.com/actualite-921…